Le traitement par ondes de choc

Taux de succès de plus de 75% du rapport d’études cliniques

Pendant la thérapie par ondes de choc, une onde de son à haute intensité interagit avec les tissus du corps. Cela conduit à une cascade d’effets bénéfiques tels que la croissance vers l’intérieur de néovascularisation, inversion d’inflammation chronique, stimulation de collagène et dissolution du dépôt de calcium. La stimulation de ces mécanismes biologiques crée un environnement curatif optimum. Lorsque la partie blessée revient à la normal, la fonctionnalité est rétablie et la douleur est soulagée.

Les effets des ondes de choc

A court terme, une diminution des douleurs apparait rapidement et dure pendant 24 à 48 heures.
Deux mécanismes sont responsables ;

– libération par l’organisme d’endorphines, et substances inhibitrices de la douleur.
– inhibition des stimuli neurologiques au niveau de la moelle épinière (théorie du Gate Control).

A long terme, on observe une action défibrosante des tissus, et une hypervascularisation à l’origine d’une augmentation du métabolisme local favorisant une meilleure cicatrisation.

Ce sont ces effets à long terme qui sont recherchés et dont l’obtention nécessite plusieurs semaines (4 à 6 semaines en moyenne).

Les principales indications

Epicondylite humérale radiale. (tennis elbow).
Tendinopathies calcifiantes de l’épaule.
Epitrochleite (épicondylite humérale ulnaire, Golf elbow).
Bursite trochantérienne.
Tendinopathie rotulienne.
Périostite.
Achyllodynie.
Fasciite plantaire.
Entésopathies chroniques.
Point Trigger douloureux.